Comment faire du vin et quelles sont les étapes indispensables à sa fabrication ?

Posted by on Déc 20, 2017 in France |

C’est en plein cœur d’Auvergne-Rhône-Alpes que nous vous emmenons cette fois pour vous faire découvrir les Vignobles de la vallée du Rhône et vous faire visiter un des domaines les mieux réputés de la région : Raphaël Michel.

Regroupant les vins de la Vallée du Rhône, du Languedoc, de la Provence et du Sud-Ouest que nous fournissant à ses clients embouteilleurs, grossistes, cavistes et importateurs depuis 1899, la maison de Raphaël Michel est en mesure de nous fournir la meilleure recette pour faire du vin avec toutes ses variétés.

Après avoir très bien cultivé les raisins, récolté une quantité suffisante et choisi les meilleurs fruits pour en faire les plus délicieux des vins rouge, rosé ou blanc, les oenologues des vignobles de Michel nous informe qu’il est temps pour passer à l’étape suivante qui est la fermentation.

La fermentation primaire ou alcoolique

Cette étape est considérée comme le premier pas pour fabriquer du vin. Elle consiste à bien mélanger le jus de votre nécessaire à vin, l’eau et le contenu du sachet afin de le faire transformer en alcool sous l’action du sucre contenu dans la pulpe et des levures.

La fermentation se fait grâce à l’action des levures et des bactéries sur des composés fermentescibles, c’est-à-dire les sucres.

La fermentation malolactique ou secondaire

Passant maintenant à l’étape suivante qui est la fermentation secondaire qui a pour but de soutirer le moût dans une tourie propre et stérile et laisser reposer pour environ 10 jours

Une fois la fermentation alcoolique achevée, le vin résultant possède encore un goût âpre dû à la présence d’acide malique.

La stabilisation

Quant à la troisième étape, elle consiste à stabiliser et clarifier votre vin afin d’éviter toute présence de cristaux au fond de la bouteille. Pour pouvoir stabiliser le vin, il est  beaucoup d’énergie pour maintenir le vin au froid pendant plusieurs jours.

La clarification ou la vinification

Arrivant maintenant à la phase de la clarification. Une fois votre vin limpide, il est recommandé de le filtrer avant de l’embouteiller. Cette opération consiste par collage et/ou filtrage, par soutirage ou centrifugation, à rendre le vin limpide en supprimant les particules en suspension.

La mise en bouteilles

Enfin, l’étape de la mise en bouteilles arrive.  Une fois votre vin limpide, il est recommandé de le filtrer avant de l’embouteiller. Pour garder une meilleure qualité du boisson, il est conseillé de pencher les bouteilles afin que le vin s’écoule sur la paroi de la bouteille.

 

Read More

  Comment créer son entreprise ?

Posted by on Déc 15, 2017 in Management |

Vous êtes jeune ? Sans expérience ? Vous avez des idées et de l’énergie ?

Vous avez envisagé de créer votre propre entreprise, c’est un bon choix !

 

   Identifiez clairement vos motivations !

Pourquoi créer son entreprise, c’est la première question à se poser !

Est-ce pour des raisons financières ?

Vous voulez gagner plus, que ce que vous gagnez actuellement dans un poste salarié ou autre.

Est-ce que vous avez besoin d’indépendance ?

  Être son propre patron.

Est-ce pour des raisons d’organisation ?

Pour travailler quand vous le souhaitez, autrement-dit, travailler à son rythme.

Cette question du pourquoi créer son entreprise est primordiale, elle va être déterminante pour savoir quel paramètre utiliser pour bien réussir son entreprise, quel apport personnel et quel rythme de travail !

Chaque année, plus de 600 000 créateurs d’entreprise décident de franchir le pas, en France (800 000 entreprises ont été créées en 2016).

 

  Les points clés pour créer son entreprise :

Alors vous avez bien ciblé vos motivations, voici maintenant comment créer son entreprise.

Lorsque vous allez la créer, il faut procéder par des étapes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, Mathieu Laine, vous donne ses conseils pour bien démarrer : passionnez-vous, investissez-vous, prenez des décisions, prenez des risques, profitez de l’expérience de votre entourage, demandez conseil, profitez de toutes les opportunités qui s’offrent à vous, et surtout, monétisez vos compétences !

Vous devez tout d’abord, savoir, si vous désirez plutôt créer votre entreprise en indépendant ou en franchise, ensuite, sachez quel secteur d’activité vous intéresse le plus.

Si vous connaissez déjà votre métier, si vous connaissez tous les paramètres, alors évidemment, la création d’entreprise en indépendant sera peut-être à privilégier.

Si vous souhaitez vous engager dans un nouveau métier, que vous ne connaissez pas du tout, qui nécessite une formation, un soutien du savoir faire, peut-être même, une enseigne déjà connue pour bénéficier d’une autorité, alors la création d’entreprise en franchise sera très largement conseillée.

Quel que soit le mode de création choisi, en indépendant ou en franchise, vous devrez créer votre entreprise administrativement et juridiquement (rédaction des statuts jusqu’à la réception du kbis).

 

  Les démarches de la création en indépendant :

Si vous optez pour la création d’entreprise en indépendant, il convient de se renseigner au centre des impôts qui va enregistrer les statuts, ainsi qu’au centre de formalités des entreprises (chambre de commerce).

 

 

   Les démarches de la création en franchise :

Si vous optez plutôt, pour la création d’entreprise en franchise, il suffit de vous rapprocher du franchiseur qui vous aidera et vous guidera dans chaque étape de la création (de la rédaction des statuts jusqu’à l’acceptation du kbis, et l’ouverture du point de vente).

La création d’entreprise en franchise, est très largement simplifiée, puisque vous allez pouvoir bénéficier du soutien du savoir faire, de la compétence du franchiseur qui a une parfaite connaissance naturellement de toutes ces étapes pour le faire de manière régulière (avec ses autres franchis).

  La recette d’une entreprise réussie :

La première démarche à faire, est d’étudier le marché, qui se compose de deux partis : l’étude du marché national, et l’étude de votre marché (vos clients et vos concurrents).

Cette étape est fondamentale, c’est la seule manière de savoir, si vous allez pouvoir réussir ou non.

Ces démarches doivent être considérées comme un investissement.

Mathieu Laine, a fait preuve de créativité, la preuve, il est devenu le conseiller d’Emmanuel Macron.

Ce dernier, place toujours sa liberté individuelle au cœur de son travail intellectuel.

 

Read More

A quoi sert la prévoyance en entreprise ?

Posted by on Nov 25, 2017 in France |

Implantée depuis 2007 en France et récemment en Espagne et en Italie, la société Filiassur est une des premiers organismes d’assurances proposant le service de prévoyance.

La prévoyance santé en entreprise, est une des spécialités de l’organisme Filiassur Assurance. Une sorte de protection? Une garantie sûre? La prévoyance, c’est quoi exactement ?

Que vous gériez une petite, moyenne ou grande entreprise. Que vous interveniez dans le domaine agricole, alimentaire, des banques ou des services, vous devez prendre conscience de l’importance de la protection de vos salariés des risques qu’ils peuvent rencontrer dans leurs vies professionnelles et personnelles.

De nos jours, en tant que dirigeant vous assurez sans hésitation les biens de votre entreprise et vous êtes le seul responsable du sort de vos employés.

Avez -vous une idée des risques qui peuvent impacter le déroulement de votre projet et des incident qui peuvent nuire au bien-être de vos salariés? Et savez-vous que 15% des sociétés font faillite suite au décès de leurs dirigeants et qu’un tiers des entreprises doivent cesser ou réduire leurs activités à la disparition d’un collaborateur.

Ne pas se protéger des risques tels que la maladie, l’invalidité, la perte d’autonomie, ou encore le décès, est une grosse erreur.

Des contrats adaptés aux besoins des entreprises

Pour mieux se protéger de ces risques et garantir la durabilité de son activité et le mieux-êtres de ses salariés, la plupart des entreprises optent pour des solutions de prévoyance.

En effet, les contrats de prévoyance que propose les sociétés d’assurances permettent la protection de l’activité professionnelle et le bien-être du personnel.

Les motifs de souscription sont variés et peuvent répondre à un besoin de pérennité de l’entreprise en cas de décès du dirigeant par le biais de l’assurance garantie décès et de l’assurance homme-clé.

Assurer la transmission de l’entreprise à la famille ou aux associés, quantifier un capital suffisant pour se prémunir du risque fiscal, prévoir des indemnités en cas de maladies graves, d’invalidité ou d’un accident… sont entre autre les rôles d’une prévoyance.

Toutefois, un contrat de prévoyance peut contenir des besoins spécifiques répondant aux exigences d’un dirigeant d’entreprise comme par exemple la perception des prestations qui permettent d’assurer la qualité de vie, un revenu fixe en cas d’arrêt de travail ou de faillite…

Conclusion, un contrat de prévoyance en entreprise est une solution de protection mise par les organismes d’assurances qui servent à protéger votre projet et ses intervenants des menaces qui peuvent rencontrer.

Read More

Comment vivre avec un cancer colorectal ?

Posted by on Nov 4, 2017 in France |

 

 

Les cancers colorectaux se développent à partir d’une tumeur bénigne.

Ils prennent naissance dans les cellules du rectum ou du côlon.

 

  Traitements :

Le traitement des cancers colorectaux repose essentiellement sur la chimiothérapie et la chirurgie.

En cas de cancer de rectum, il peut être associé à une radiothérapie.

Il faut prendre en compte de nombreux critères médicaux (éléments biologiques, organe atteint, type de cancer, l’état psychologique du malade, son âge, son statut socioprofessionnel, stade d’évolution…), afin d’orienter le choix du traitement.

Le choix du traitement, se fait en concertation entre les médecins (oncologue, médecin traitant, radiothérapeute, chirurgien) et avec l’accord du malade.

    Traitement chirurgical :

La chirurgie est généralement, le principal traitement du cancer colorectal.

Elle consiste à enlever certains tissus sains environnants et parfois, à enlever la totalité de la tumeur.

Ce type de traitement varie selon la taille de la tumeur.

Traitement par radiothérapie :

La radiothérapie détruit les cellules cancéreuses (grâce à des rayons X de haute énergie).

Les effets négatifs de ce traitement : fatigue, diarrhée, rougeur de la peau, voire boursouflure…

Mais, une fois que les cellules cancéreuses se sont régénérées, ces effets s’estompent.

    Le traitement par chimiothérapie :

La chimiothérapie évite le risque de la métastase et diminue la taille de la tumeur.

Elle est nécessaire pour traiter efficacement un cancer du rectum ou du côlon.

Elle est administrée sous forme de comprimés, mais aussi, par une injection dans une veine.

Il s’agit d’un petit boîtier placé sous la peau, qui permet d’injecter les médicaments tout en préservant les veines (la douleur est limitée par des patchs anesthésiants cutanés).

Les effets secondaires de la chimiothérapie : anomalies sanguines, inflammation buccale, perte de cheveux, nausée, constipation…

Ils sont temporaires et non systématiques.

 Thérapie ciblée : le nouveau médicament

Ce médicament cible précisément les molécules qui jouent un rôle important dans le développement du cancer.

Il est utilisé en complément de la chimiothérapie.

 

Le dépistage : un moyen efficace

Le dépistage est une démarche qui permet de diagnostiquer tôt certains cancers.

Le test de dépistage repère les lésions bénignes avant même, qu’elles n’évoluent en cancer.

Il permet également, de détecter le cancer, à un stade débutant et augmente les chances de guérison.

 

  Le suivi médical :

Le suivi médical de Filiassur assurance a pour but de vous assurer une bonne qualité de vie, et de rechercher des signes de récidives.

Cette surveillance comprend des examens complémentaires adaptés à chaque cas (IRM, scanner, radiographie, des analyses de sang, des actes d’imageries), des consultations gratuites tous les deux mois (pendant 4 ans), et des coloscopies de surveillance.

Le cancer colorectal est une affection de longue durée.

La prise en charge de Filiassur est globale, elle comprend tous les soutiens (soutien psychologique, suivi nutritionnel, accompagnement social, …) et tous les soins (prise en charge de la douleur).

Adopter une bonne hygiène de vie, en limitant votre consommation d’alcool, en dormant suffisamment, en restant actif (faire du sport, de la marche…), et surtout, en conservant une alimentation équilibrée.

 

 

Read More

 Le magasin physique

Posted by on Oct 9, 2017 in France |

Il y a des centaines de points de vente en France et dans le monde entier, mais pour réussir dans ce domaine, il faut bien identifier ses services.

Il faut utiliser une bonne stratégie pour faciliter le parcours d’achat.

Ce qui fait la différence entre un magasin et un autre, c’est la qualité de service.

En effet, pour la plupart des clients, les points de vente en ligne ne remplaceront jamais les magasins physiques.

Ils souhaitent toujours, pouvoir toucher et essayer le produit avant de l’acheter.

Parfois, les frais de livraison du e-commerce sont très élevés par rapport au prix du produit.

D’après une étude, seulement 25 % des consommateurs préfèrent acheter en ligne, si non les autres veulent faire leurs courses directement au magasin.

Il faut donner au consommateur la possibilité de choisir, il faut aussi offrir de nouveaux services, lui donner l’envie de se déplacer, rendre le magasin un lieu de plaisir…

 

Les interactions physiques et virtuelles ont-elles la même valeur ?

 

Pour certains, le magasin physique ne peut pas être remplacé, alors que pour d’autres le magasin virtuel ou l’achat en ligne est plus avantageux.

 

     Avantage du magasin virtuel :

Le premier point, c’est qu’il devance le canal traditionnel : les produits de voyage d’une part et les produits traditionnels d’autre part.

Vous pouvez faire les achats à tout moment, l’attractivité et la facilité de la comparabilité des prix.

S’informer sur les caractéristiques du produit en ligne, c’est une tendance forte de nos jours, c’est le synonyme du plaisir, vu qu’il facilite la tâche pour certains.

C’est une véritable expérience pour aider les consommateurs à finaliser leurs décisions d’achat.

Le groupe casino  est la seule grande surface qui donne cet avantage à ses clients, déjà le nombre d’inscriptions en ligne progresse de jour en jour.

Les nouvelles technologies font partie de notre vie et font évoluer nos attentes en terme de consommation.

 

 

 

 

 

   Avantage du magasin physique :

D’après une étude, 75 % des Français préfèrent se déplacer et non pas faire leurs courses en ligne.

Cependant, le magasin physique présente d’innombrables avantages, dont : l’accès aux produits frais, vous pouvez également manipuler le produit, il est devant vos yeux, vous pouvez le toucher et l’essayer s’il s’agit de vêtements.

Une fois, vous êtes au magasin, toutes les promotions et les offres sont affichées, donc vous pouvez bénéficier des réductions…

Le personnel du magasin peut vous assister et vous orienter en cas de besoins, tout en sachant que le consommateur sera toujours plus sensible aux avis et aux petites attentions provenant d’un humain.

La qualité de service joue un rôle important dans le magasin physique, il faut que le client se sente à l’aise et bien accueilli.

La disponibilité de tous les produits, la propreté et la bonne organisation aussi parmi les points fondamentaux.

Réinventer votre magasin, comme l’a fait le fondateur du groupe casino, Geoffroy Guichard, il a installé de nouvelles technologies pour faciliter les courses et fidéliser ses clients.

Il a inventé des caisses automatiques, qui vous fait gagner du temps, des caisses sans caissières.

Utiliser la digitale dans un magasin physique vous permet de mieux connaître vos clients et mieux les conseiller.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Read More

   La réforme du code du travail en France

Posted by on Sep 22, 2017 in France |

 

    Simplifier, négocier et sécuriser le code du travail au XXIe siècle :

La question qui se pose : qu’est-ce qui va changer vraiment ?

Réformer et changer le code du travail ça demande un peu de temps.

Il s’agit de simplifier le code du travail en rééquilibrant les lieux de la régulation sociale.

Aujourd’hui, on a la loi, les conventions collectives et le contrat du travail.

Tout en sachant que la loi va rester toujours au-dessus des conventions collectives et au-dessus du contrat de travail.

Donc c’est la loi qui s’applique toujours.

Le code du travail a pour objectif d’améliorer les conditions du travail.

La grande innovation en ce moment, c’est que le gouvernement opte plutôt pour la régulation au niveau de la branche.

 

   L’égalité professionnelle entre hommes et femmes :

Dans la majorité des pays, les femmes sont moins payées que les hommes.

Le 8 mars est une date forte pour toutes les femmes, ce n’est pas la saint valentin, ce n’est pas un jour où l’on offre des fleurs aux femmes, mais, c’est une journée de revendication.

Une journée de bilan où l’on montre la situation des femmes en France et dans l’ensemble des pays du monde.

Le 8 mars est la journée internationale des droits de la femme.

Au jour d’aujourd’hui, il y a beaucoup d’associations féministes et des partenaires sociaux qui ont rejoint le mot d’ordre.

Ces initiatives sont une façon de mettre le projecteur sur la question des écarts de rémunération.

Les métiers majoritairement féminins sont moins valorisés en terme de salaire que les métiers majoritairement masculins.

La loi de 2014 pour l’égalité réelle a été très importante, parce qu’il s’agit de regarder dans les entreprises les écarts de rémunération, tout en prenant en considération le déroulement de carrière, la qualification et l’ancienneté.

Les inégalités de salaire sont très différentes en fonction d’un certain nombre de variables : les femmes les plus diplômés et les plus âgées connaissent les écarts de rémunération les plus forts (plus elles montent, plus les inégalités sont fortes).

Avec le temps, ces écarts ont beaucoup réduit, vu que les femmes de nos jours investissent d’avantages les postes de responsabilité.

Plusieurs lois obligent maintenant les entreprises à lutter contre ces inégalités et notamment la loi de 2014, d’où les entreprises sont obligées de signer un accord sur l’égalité professionnelle d’un employeur.

Une progression assez forte du nombre d’entreprises qui ont signé un accord sur l’égalité professionnelle (83 % sont des grandes entreprises).

 

  L’égalité hommes-femmes progresse par la loi à Monaco :

Monaco travaille sur la notion d’objectifs, de progressions et d’indicateurs.

Ce pays a une politique d’accompagnement : pour signer un accord, il faut trois indicateurs dont forcément un indicateur sur les rémunérations (on peut même dire, c’est obligatoire).

 

Le président de ce tribunal, sanctionne les entreprises qui ont des pratiques de discrimination et construisent une inégalité (hommes-femmes).

 

 

 

Read More

Bloctel : comment se protéger du démarchage téléphonique

Posted by on Juil 26, 2017 in France |

Selon un sondage réalisé par « 60 millions consommateurs » un Français recevrait par mois, une quinzaine d’appels de démarchage de la part de professionnels qui veulent à tout prix vendre leurs produits.

« Bloctel » C’est quoi

Pour y remédier une loi a été créé, la loi Hamon relative à la consommation du 17 mars 2014, qui a permis la création d’un service « Pacitel » pour éviter aux consommateurs de subir le démarchage téléphonique abusif. En effet, les entreprises françaises, avant d’appeler un consommateur, devront avant tout s’assurer que ce dernier n’est pas inscrit sur la liste d’opposition sur le site Pacitel.fr. Ce service a été remplacé depuis le 1er juin 2016 par un service plus efficace « Bloctel » qui contrairement au premier, il est sous la charge de la société Opposetel, mais aussi avec des sanctions plus lourdes (une amende de 75 000 euros pour tous démarcheurs ne respectant pas la règlementation). Ce service qui est simple, gratuit, accessible et il respecte les données personnelles, comme à déclarer Martin Pinville la secrétaire d’état au commerce, a séduit déjà 2,7 millions de personnes.

Toutefois, ce service ne s’applique pas aux entreprises ayant une relation contractuelle avec la personne appelée, ni pour les appels de sondage.

Comment s’inscrire à « Bloctel »

Les personnes qui souhaitent ne pas être contactées par les démarcheurs, doivent inscrire, gratuitement, leur numéro de téléphone fixe et/ou portable soit sur le site « bloctel.gouv.fr » soit par courrier. Il faut toutefois savoir, que l’inscription du numéro sur la liste ne se fera qu’un mois plus tard, et restera valable pendant trois ans.

Comment les professionnels accèdent à la liste d’opposition

Les entreprises Françaises qui vendent leur service par téléphone comme le cas de plusieurs banques, sociétés de télécommunications, et surtout sociétés d’assurance (Filiassur, MAE, AXA) doivent obligatoirement se référer à la société en charge de Bloctel, Opposetel, au moins tous les 30 jours. Opposetel à son tour réceptionne leurs listes clients et efface les numéros des personnes déjà inscrites sur la liste d’opposition.

Bilan du service « Bloctel »

Après moins d’un an de la mise en service de la liste d’opposition, Opposetel, la société en charge du service a enregistré près de 330.000 de réclamations par les inscrits, en moins de six mois ainsi que deux sanctions ont été prononcées. « Des sanctions rapides et exemplaires seront prononcées en cas de manquement » avait assurer Bercy.

Avec le service Bloctel les sociétés honnêtes, respectent les personnes inscrites sur la liste d’opposition et ne les rappellent pas. Filiassur Comme plusieurs sociétés d’assurances de prévoyance qui ne vendent que par téléphone, et qui affiche sur leur site leur abonnement au service de « Bloctel » pour respecter les consommateurs.

Read More