Quand l’entreprise se trouve dans l’impossibilité de rembourser le service de sa dette, les administrateurs judiciaires, comme Philippe Jeannerot interviennent pour la sauver. Leur mission principale est basée sur l’étude et l’examen approfondie de l’activité de l’entreprise pour fixer les plans d’actions nécessaires.

Le rôle des administrateurs judiciaires

98143

Ces professionnels doivent assister et conseiller les entreprises, qui se trouvent dans une situation critique. Il permet aux chefs d’entreprises de renégocier les termes de leurs dettes, de trouver des partenaires et de mettre en place des procédures de prévention. Plusieurs cabinets spécialisés, à l’image du Cabinet Philipe Jeannerot et associés, élaborent un plan de sauvegarde, ou de redressement pour ces entreprises, en fonction des difficultés rencontrées. L’intervention de ces cabinets, est nécessaire quand l’entreprise ne peut plus honorer le remboursement de ses dettes. Sa responsabilité consiste à élaborer un plan d’actions qui permet la continuité de l’entreprise ou sa reprise par de nouveaux partenaires.

Pour ce faire, cet auxiliaire de justice, établit un diagnostic total de l’activité pour présenter son expertise, dans la gestion de la société. Après avoir collecté toute les informations liées à l’activité et aux problèmes rencontrés (historique et origine), l’administrateur judiciaires, doit trouver et proposer les solutions adéquates auprès du tribunal. Quand la décision est favorable à la continuité de l’entreprise, cet acteur judiciaire, doit renégocié avec les banques un paiement différé de la dette. Dans le cas où l’entreprise est reprise par une autre direction, c’est l’administrateur judicier qui se charge des formalités issues de cette opération. Si toutes les tentatives de sauvegarde, échouent, le tribunal passe à la liquidation de la société, par un mandataire judiciaire.

Qualités et profil recherchés

commerciaux-quels-profils-competences-sont-plus-recherches-f

Pour entamer une carrière dans ce secteur, vous devez avoir au minimum un Bac+5 dans le domaine juridique, fiscale, comptable ou entrepreneuriale. Pour exercer ce métier, vous devez suivre une formation spécialisée, complétée par une connaissance globale en droit, finance et tous les facteurs qui influencent l’activité de l’entreprise. L’administrateur judiciaire doit être un véritable négociateur qui agit pour préserver et défendre les droits et les intérêts de l’entreprise.

Il doit également être un véritable médiateur, il intervient avec un large nombre d’acteurs pour mener les actions nécessaires comme les chefs d’entreprise, les représentants du personnel, les experts comptables, les avocats et autres. La communication doit se faire dans le sens de conciliation, pour trouver un accord mutuel entre la société et ses créanciers. L’administrateur judiciaire, intervient dans un environnement instable et incertain pour l’entreprise, il faut qu’il soit capable de gérer la situation avec beaucoup de souplesse et de diplomatie. Ces conseillers judiciaires, doivent être à l’écoute des chefs d’entreprises et des autres interlocuteurs.