Bien connaître et comprendre son marché !

Posted by on Avr 23, 2018 in Management |

 

 Comment déterminer la nature de l’activité d’une entreprise ?

 

L’entreprise n’agit pas de manière isolée : elle entreprend ses actions dans un contexte donné et doit tenir compte de l’influence de facteurs qui lui sont extérieurs, constituant son environnement.

Dans cet environnement, se situent l’offre et la demande du produit : le marché de l’entreprise.

 

  La notion de marché :

Si le sens du terme marché désigne un lieu physique où sont vendues et achetées des marchandises bien souvent alimentaires, l’économie et le marketing y voient une notion beaucoup plus vaste.

L’approche économique et l’approche marketing, quoique voisines, diffèrent quant à leur finalité, et proposent deux définitions différentes du marché.

 

Approche marketing : “le marché est constitué par l’ensemble des clients actuels ou potentiels, désireux et capables de procéder à un échange leur permettant de satisfaire un besoin à travers un produit”.

Approche économique : “le marché est un lieu de rencontre entre la demande et l’offre, de capitaux ou d’un service dans un environnement et un secteur déterminé donné ”.

La notion de marché est vaste et peut s’appréhender sous plusieurs angles selon les objectifs que l’on se fixe.

On peut différencier les marchés en fonction du nombre d’offreurs et du nombre de demandeurs.

 

  Veille commerciale

 

L’entreprise par l’intermédiaire de l’ensemble de ses salariés (commerciaux y compris) doit rester en prise directe et permanente avec son environnement.

Elle reste ouverte aux informations internes et externes quelles que soient leur nature et leur domaine, en mettant en œuvre une veille sur son environnement.

La veille représente la collecte et l’exploitation permanente d’informations sur l’environnement de l’entreprise.

Elle peut toucher tous les domaines de l’information nécessaire à l’entreprise.

 

  Flexibilité de l’entreprise et implication des employés :

Recherche d’information sur un produit

Objectif : réalisation par petit groupe d’une recherche à partir de moyens de recherche traditionnels et d’internet.

 

Contexte : vous êtes salarié au sein du service marketing de la société “Nestlé”, dans la division chocolat. Vous êtes chargé de lancer une nouvelle tablette de chocolat fourré, dont le parfum envisagé est celui de la banane.

 

Travail à faire : réalisez une recherche d’informations pour votre entreprise, notamment sur Internet. La méthode utilisée est au moins aussi importante que le résultat des recherches.

 

Conseils de réalisation : procédez avec méthode, suivez pas à pas des étapes de recherche, ordonnez vos réponses. Répartissez la tâche entre sources traditionnelles et sources informatiques et justifiez le choix de vos outils de recherche.

 

   Télécoms : un nouveau business model prend forme

 

La refonte des business model des opérateurs télécoms (Paritel, Orange, Bouygues télécom, SFR…) marque l’entrée d’une nouvelle ère où les entreprises du secteur redoublent d’imagination.

Paritel, opérateur télécom pro, assure les meilleures offres !

Read More

  Comment créer son entreprise ?

Posted by on Déc 15, 2017 in Management |

Vous êtes jeune ? Sans expérience ? Vous avez des idées et de l’énergie ?

Vous avez envisagé de créer votre propre entreprise, c’est un bon choix !

 

   Identifiez clairement vos motivations !

Pourquoi créer son entreprise, c’est la première question à se poser !

Est-ce pour des raisons financières ?

Vous voulez gagner plus, que ce que vous gagnez actuellement dans un poste salarié ou autre.

Est-ce que vous avez besoin d’indépendance ?

  Être son propre patron.

Est-ce pour des raisons d’organisation ?

Pour travailler quand vous le souhaitez, autrement-dit, travailler à son rythme.

Cette question du pourquoi créer son entreprise est primordiale, elle va être déterminante pour savoir quel paramètre utiliser pour bien réussir son entreprise, quel apport personnel et quel rythme de travail !

Chaque année, plus de 600 000 créateurs d’entreprise décident de franchir le pas, en France (800 000 entreprises ont été créées en 2016).

 

  Les points clés pour créer son entreprise :

Alors vous avez bien ciblé vos motivations, voici maintenant comment créer son entreprise.

Lorsque vous allez la créer, il faut procéder par des étapes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, Mathieu Laine, vous donne ses conseils pour bien démarrer : passionnez-vous, investissez-vous, prenez des décisions, prenez des risques, profitez de l’expérience de votre entourage, demandez conseil, profitez de toutes les opportunités qui s’offrent à vous, et surtout, monétisez vos compétences !

Vous devez tout d’abord, savoir, si vous désirez plutôt créer votre entreprise en indépendant ou en franchise, ensuite, sachez quel secteur d’activité vous intéresse le plus.

Si vous connaissez déjà votre métier, si vous connaissez tous les paramètres, alors évidemment, la création d’entreprise en indépendant sera peut-être à privilégier.

Si vous souhaitez vous engager dans un nouveau métier, que vous ne connaissez pas du tout, qui nécessite une formation, un soutien du savoir faire, peut-être même, une enseigne déjà connue pour bénéficier d’une autorité, alors la création d’entreprise en franchise sera très largement conseillée.

Quel que soit le mode de création choisi, en indépendant ou en franchise, vous devrez créer votre entreprise administrativement et juridiquement (rédaction des statuts jusqu’à la réception du kbis).

 

  Les démarches de la création en indépendant :

Si vous optez pour la création d’entreprise en indépendant, il convient de se renseigner au centre des impôts qui va enregistrer les statuts, ainsi qu’au centre de formalités des entreprises (chambre de commerce).

 

 

   Les démarches de la création en franchise :

Si vous optez plutôt, pour la création d’entreprise en franchise, il suffit de vous rapprocher du franchiseur qui vous aidera et vous guidera dans chaque étape de la création (de la rédaction des statuts jusqu’à l’acceptation du kbis, et l’ouverture du point de vente).

La création d’entreprise en franchise, est très largement simplifiée, puisque vous allez pouvoir bénéficier du soutien du savoir faire, de la compétence du franchiseur qui a une parfaite connaissance naturellement de toutes ces étapes pour le faire de manière régulière (avec ses autres franchis).

  La recette d’une entreprise réussie :

La première démarche à faire, est d’étudier le marché, qui se compose de deux partis : l’étude du marché national, et l’étude de votre marché (vos clients et vos concurrents).

Cette étape est fondamentale, c’est la seule manière de savoir, si vous allez pouvoir réussir ou non.

Ces démarches doivent être considérées comme un investissement.

Mathieu Laine, a fait preuve de créativité, la preuve, il est devenu le conseiller d’Emmanuel Macron.

Ce dernier, place toujours sa liberté individuelle au cœur de son travail intellectuel.

 

Read More

Le rôle et les qualités des administrateurs judiciaires

Posted by on Nov 13, 2016 in Management |

Quand l’entreprise se trouve dans l’impossibilité de rembourser le service de sa dette, les administrateurs judiciaires, comme Philippe Jeannerot interviennent pour la sauver. Leur mission principale est basée sur l’étude et l’examen approfondie de l’activité de l’entreprise pour fixer les plans d’actions nécessaires.

Le rôle des administrateurs judiciaires

98143

Ces professionnels doivent assister et conseiller les entreprises, qui se trouvent dans une situation critique. Il permet aux chefs d’entreprises de renégocier les termes de leurs dettes, de trouver des partenaires et de mettre en place des procédures de prévention. Plusieurs cabinets spécialisés, à l’image du Cabinet Philipe Jeannerot et associés, élaborent un plan de sauvegarde, ou de redressement pour ces entreprises, en fonction des difficultés rencontrées. L’intervention de ces cabinets, est nécessaire quand l’entreprise ne peut plus honorer le remboursement de ses dettes. Sa responsabilité consiste à élaborer un plan d’actions qui permet la continuité de l’entreprise ou sa reprise par de nouveaux partenaires.

Pour ce faire, cet auxiliaire de justice, établit un diagnostic total de l’activité pour présenter son expertise, dans la gestion de la société. Après avoir collecté toute les informations liées à l’activité et aux problèmes rencontrés (historique et origine), l’administrateur judiciaires, doit trouver et proposer les solutions adéquates auprès du tribunal. Quand la décision est favorable à la continuité de l’entreprise, cet acteur judiciaire, doit renégocié avec les banques un paiement différé de la dette. Dans le cas où l’entreprise est reprise par une autre direction, c’est l’administrateur judicier qui se charge des formalités issues de cette opération. Si toutes les tentatives de sauvegarde, échouent, le tribunal passe à la liquidation de la société, par un mandataire judiciaire.

Qualités et profil recherchés

commerciaux-quels-profils-competences-sont-plus-recherches-f

Pour entamer une carrière dans ce secteur, vous devez avoir au minimum un Bac+5 dans le domaine juridique, fiscale, comptable ou entrepreneuriale. Pour exercer ce métier, vous devez suivre une formation spécialisée, complétée par une connaissance globale en droit, finance et tous les facteurs qui influencent l’activité de l’entreprise. L’administrateur judiciaire doit être un véritable négociateur qui agit pour préserver et défendre les droits et les intérêts de l’entreprise.

Il doit également être un véritable médiateur, il intervient avec un large nombre d’acteurs pour mener les actions nécessaires comme les chefs d’entreprise, les représentants du personnel, les experts comptables, les avocats et autres. La communication doit se faire dans le sens de conciliation, pour trouver un accord mutuel entre la société et ses créanciers. L’administrateur judiciaire, intervient dans un environnement instable et incertain pour l’entreprise, il faut qu’il soit capable de gérer la situation avec beaucoup de souplesse et de diplomatie. Ces conseillers judiciaires, doivent être à l’écoute des chefs d’entreprises et des autres interlocuteurs.

 

Read More