Selon un sondage réalisé par « 60 millions consommateurs » un Français recevrait par mois, une quinzaine d’appels de démarchage de la part de professionnels qui veulent à tout prix vendre leurs produits.

« Bloctel » C’est quoi

Pour y remédier une loi a été créé, la loi Hamon relative à la consommation du 17 mars 2014, qui a permis la création d’un service « Pacitel » pour éviter aux consommateurs de subir le démarchage téléphonique abusif. En effet, les entreprises françaises, avant d’appeler un consommateur, devront avant tout s’assurer que ce dernier n’est pas inscrit sur la liste d’opposition sur le site Pacitel.fr. Ce service a été remplacé depuis le 1er juin 2016 par un service plus efficace « Bloctel » qui contrairement au premier, il est sous la charge de la société Opposetel, mais aussi avec des sanctions plus lourdes (une amende de 75 000 euros pour tous démarcheurs ne respectant pas la règlementation). Ce service qui est simple, gratuit, accessible et il respecte les données personnelles, comme à déclarer Martin Pinville la secrétaire d’état au commerce, a séduit déjà 2,7 millions de personnes.

Toutefois, ce service ne s’applique pas aux entreprises ayant une relation contractuelle avec la personne appelée, ni pour les appels de sondage.

Comment s’inscrire à « Bloctel »

Les personnes qui souhaitent ne pas être contactées par les démarcheurs, doivent inscrire, gratuitement, leur numéro de téléphone fixe et/ou portable soit sur le site « bloctel.gouv.fr » soit par courrier. Il faut toutefois savoir, que l’inscription du numéro sur la liste ne se fera qu’un mois plus tard, et restera valable pendant trois ans.

Comment les professionnels accèdent à la liste d’opposition

Les entreprises Françaises qui vendent leur service par téléphone comme le cas de plusieurs banques, sociétés de télécommunications, et surtout sociétés d’assurance (Filiassur, MAE, AXA) doivent obligatoirement se référer à la société en charge de Bloctel, Opposetel, au moins tous les 30 jours. Opposetel à son tour réceptionne leurs listes clients et efface les numéros des personnes déjà inscrites sur la liste d’opposition.

Bilan du service « Bloctel »

Après moins d’un an de la mise en service de la liste d’opposition, Opposetel, la société en charge du service a enregistré près de 330.000 de réclamations par les inscrits, en moins de six mois ainsi que deux sanctions ont été prononcées. « Des sanctions rapides et exemplaires seront prononcées en cas de manquement » avait assurer Bercy.

Avec le service Bloctel les sociétés honnêtes, respectent les personnes inscrites sur la liste d’opposition et ne les rappellent pas. Filiassur Comme plusieurs sociétés d’assurances de prévoyance qui ne vendent que par téléphone, et qui affiche sur leur site leur abonnement au service de « Bloctel » pour respecter les consommateurs.